La Grange des Pères : la légende du Languedoc

Le premier millésime du Domaine de la Grande des Pères est le millésime 1992. Le rendement des vignes est volontairement faible : 20 à 25 hectolitres à l’hectare, soit 4 à 5 grappes par souche.

Entrent dans sa composition environ 40 % de Syrah et 40% de Mourvèdre ainsi qu’un peu de Cabernet Sauvignon qui fait de ces vins des « Vins de Pays » et non des vins de l’AOC Coteaux du Languedoc. Après égrappage, la vinification est réalisée sans maîtrise de température sauf au-delà de 35°C.

Les vins sont vinifiés et élevés séparément pendant 24 mois en barrique ou fût de chêne. Toute la production du Domaine de La Grange des Pères, est réservée et contingentée, du fait d’une très faibles production et d’une demande très forte de la part des amateurs et passionnés de vin.

Les vins du Domaine de la Grange des Pères font aujourd’hui l’objet de collection. En effet, posséder la verticale de 1992 à 2016 est un rêve que beaucoup aimerai concrétiser.